iZettle Reader 2 – Avis, test et comparatif du terminal

Izettle reader 2

Le leader européen des terminaux de paiement, iZettle, a sorti un nouveau modèle l’iZettle Reader 2 en novembre 2018. L’iZettle Reader 2 ressemble à s’y tromper à son petit frère premier du nom mais il cache bien son jeu. Il enferme sous son capot un nouveau moteur bien plus puissant !

Nous décortiquons ici pour vous toutes les différences et les améliorations du lecteur phare par rapport à son prédécesseur. Nous analysons également les différences de ce nouveau lecteur avec son principal concurrent le SumUp Air.

Pour en savoir plus sur cette entreprise, ses offres et son fonctionnement, lisez notre avis sur iZettle.

iZettle Reader 2 vs iZettle Reader 1

En résumé

iZettle Reader 1iZettle Reader 2
Dimensions11,05 x 6,86 x 1,95 cm11,05 x 6,86 x 1,95 cm
Prix79€ HT (19€ avec notre offre)79€ HT (19€ avec notre offre)
Poids135 g125 g
SurfaceLisseRugueuse, bandes anti-dérapantes, meilleure saisie
Autonomie8h, mode veille, 100 transactions8h, économies d’énergies, 250 transactions
Accepte les cartes à bande magnétique ?OuiNon

Le packaging

Pour obtenir le lecteur d’iZettle, vous devez vous inscrire sur le site d’iZettle et commander le lecteur. Le prix est inchangé. Il s’agit toujours de 79€ à l’achat (19€ via notre lien 😉 ) et d’une commission à la hauteur de 1,75% par transaction. Le lecteur est livré sous 2 à 3 jours.

Dans la boîte, vous trouvez le lecteur en question, le guide d’utilisation, une garantie d’un an, un câble USB pour le lecteur et un autocollant avec les cartes acceptées.

 

Le design

A première vue, l’unique différence est dans la couleur de l’étiquette sur le côté et du bouton. Celle-ci passe du bleu au vert. Un changement esthétique sans trop d’importance. Néanmoins la majorité des changements se trouve dans la prise en main. Celle-ci est nettement plus pratique et plus agréable.

En effet, en regardant en détail, on note plusieurs améliorations. Commençons par la surface inférieure. Le bleu du iZettle Reader 1 disparaît. Il est remplacé par une surface blanche. Le gros changement est l’ajout de deux bandes de gommes anti-dérapantes. Cela permet au lecteur de ne pas glisser sur le comptoir.

Les contacteurs sont également déplacés. Il y en a maintenant 5 petits au centre. Ils expliquent la spécificité du Dock 2, sorti avec le 2lecteur. Ce nouveau Dock n’est donc pas compatible avec le premier modèle. Réciproquement la première version du Dock ne se connecte pas au iZettle Reader 2.

Revenons sur la surface supérieure. Avant, il y avait une seule led rectangulaire au-dessus de l’écran pour indiquer au client que le lecteur était prêt pour la transaction. Avec cette amélioration, il y a maintenant 4 petites leds rondes.

Le bouton d’alimentation est également changé. Assurément, sa forme est modifiée pour limiter le risque de fausse manipulation. Avant, il arrivait que le client éteigne le lecteur en rentrant son code. Cette possibilité est dorénavant limitée.

Les dimensions ne changent pas seule la coque change un peu. La surface est plus claire. Elle est également moins lisse et tient mieux en main. Elle présente une meilleure résistance aux tâches de gras. Les touches ressortent davantage et sont plus rugueuses pour une meilleure saisie.

izettle_reader_2

La disparition du lecteur de bande magnétique

Et oui, autre changement majeur, le lecteur de bande magnétique est retiré sur le iZettle Reader 2. Cela fait gagner au terminal une dizaine de grammes. Ce gain d’espace a permis de rajouter une couche de cryptage pour améliorer la sécurité. Ce choix s’explique par la disparition des bandes magnétiques en Europe et par le besoin d’une sécurité maximale.

L’iZettle Reader 2 utilise la technologie BLE

Bien que l’autonomie de la batterie soit identique et correspond à 8h, la consommation d’énergie est diminuée. Cela est possible car la fonction veille est améliorée. De plus, la technologie BLE (Bluetooth Low Energy) permet d’améliorer les transmissions des signaux. Ainsi l’autonomie correspond à un total de 250 transactions par jour. C’est 150 de plus que pour le iZettle Reader 1.

L’iZettle Reader 2 : un excellent lecteur

Le nouveau lecteur d’iZettle est un excellent terminal. Il est performant, agréable à utiliser et très pratique. Si vous avez déjà l’iZettle Reader 1, il n’y a tout de même pas besoin de le changer. En effet, le premier reste un très bon lecteur de cartes également.

Néanmoins, si vous vous en servez beaucoup, l’investissement reste très faible dans la deuxième version. La possibilité est donc à prendre en compte. Ce changement peut se justifier afin d’avoir un lecteur avec plus d’autonomie et plus agréable pour ses utilisateurs.

iZettle Reader 2 vs SumUp Air

SumUp Air iZettle reader 2

SumUp est l’un des principaux concurrents d’iZettle. La société propose deux lecteurs dont un autonome qui fonctionne en 3G. L’autre, semblable au reader d’iZettle, fonctionne à l’aide d’un téléphone. C’est le SumUp Air. Nous comparons ici ces deux terminaux. Pour plus de détails sur les offres voir notre comparaison de SumUp et d’iZettle.

Les deux entreprises équipent les toutes petites entreprises de terminaux de paiement grâce à une offre simple et adaptée aux petits commerçants. N’hésitez pas à consulter les articles d’Entrepreneur Hero sur  l’offre d’iZettle ou sur  l’offre de SumUp.

Le design

Visuellement les deux terminaux sont assez différents. Le SumUp Air est carré. L’iZettle Reader 2 est, quant-à-lui, rectangulaire.

Du côté du revêtement : on rappelle le plastique légèrement rugueux d’iZettle. Pour SumUp c’est un verre tactile et parfaitement lisse. Selon nous, iZettle Reader 2 tient mieux en main et parait plus solide.

La saisie grâce aux touches

Les touches en relief et rugueuses offrent à iZettle une meilleure saisie du code et des montants que pour SumUp. Malheureusement, iZettle n’a pas apporté au lecteur la possibilité de modifier le code si le client a fait une erreur. Il faut donc annuler la transaction et la refaire. SumUp dispose de cette fonctionnalité qui s’avère très pratique.

Le prix

SumUp gagne ici puisqu’il propose son lecteur au prix de 39€ HT. Le prix habituel du iZettle Reader 2 est le double puisqu’il coûte 79€.Toutefois, le prix actuel est de 19€ pour les deux terminaux (voir nos bons plans).

La commission des deux fintechs est la même. Chacune des entreprises prélève 1,75% de chaque transaction. Cette commission certes élevée présente l’intérêt d’être unique. En effet, ce taux de commission reste le même quel que soit le moyen de paiement (débit, crédit, Visa, Mastercard, American Express, Apple Pay etc.).

Les moyens de paiement acceptés

Chaque lecteur est compatible avec les cartes Visa, Mastercard, American Express, Diners club, Discovery, Union Pay. De même, ils sont compatibles avec Apple Pay et Google Pay. Ils acceptent tous deux le sans-contact lorsque le montant est inférieur à 30€.

iZettle accepte également les cartes japonaises JCB.

En bref : l’iZettle Reader 2

En novembre, iZettle a frappé fort en proposant un produit amélioré. Ils ont joué sur tous les détails, notamment en termes de prise en main. En plus d’être simple d’utilisation, le lecteur iZettle Reader 2 est un lecteur très agréable à utiliser. Le risque de casse du terminal par mégarde du client est nettement diminué.

En plus de la prise en main, la saisie est facilitée par des touches ressorties. Mais le lecteur ne permet toujours pas de modifier le code aussi facilement que permet le SumUp Air de chez SumUp.

L’autonomie monte dorénavant jusqu’à 250 transactions par jour grâce à une technologie BLE. La sécurité est également renforcée et le poids diminué grâce de la disparition du lecteur de bande magnétique.

Ainsi, iZettle renforce sa place de leader dans le domaine des terminaux avec ces améliorations. Néanmoins la rivalité avec le SumUp Air est toujours d’actualité.

Vous ne savez toujours pas quel terminal choisir ? Utilisez notre comparateur ! 🙂

Comparer les offres

Notez notre article
Note : 4.8 - 6 avis
Avis Terminal de paiement
Previous reading
SumUp 3G vs Maxi Smile : comparez les deux TPE
Next reading
Comment obtenir un terminal de paiement ?