Concilier indépendance et salariat avec le portage salarial

portage salarial

Véritable alternative à la création d’entreprise, le portage salarial séduit de plus en plus car il permet de garder une certaine indépendance tout en bénéficiant des avantages qu’un salarié peut avoir.
Ce statut regroupe, en 2020, 90 000 salariés portés et réalise pas moins d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires selon le PEPS (syndicat portage salarial).

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial est une relation contractuelle tripartite entre une société de portage salarial, un consultant porté, et l’entreprise. Cette forme d’emploi est un bon compromis entre l’indépendance et le salariat, permettant de bénéficier des avantages de ce dernier et plus globalement de sécuriser les salariés portés dans le cadre de leur activité professionnelle.
Le cadre légal du portage salarial a longtemps été discuté et a finalement été voté en 2008 pour donner la définition officielle suivante : « un ensemble de relations contractuelles organisées entre une entreprise de portage, une personne portée et des personnes clientes comportant pour la personne portée le régime du salariat et la rémunération de sa prestation chez le client par l’entreprise de portage ».
Le consultant ou salarié porté, fixe lui-même ses tarifs et démarche sa propre clientèle. Il peut également se faire accompagner par la société de portage pour se faire aider dans sa recherche de missions. Dans l’ensemble, le salarié porté est autonome sur la prestation qu’il effectue auprès de son client : le prix, la durée et la nature de la mission.

Les avantages du portage salarial pour un freelance

Le portage salarial est une forme d’emploi très intéressante non seulement pour les entreprises à la recherche d’une expertise spécifique et de flexibilité, mais également pour les consultants.

Gestion administrative et accompagnement par la société de portage

La société de portage se révèle être un réel pilier pour le consultant, elle le libère de plusieurs contraintes : la gestion administrative, comptable et juridique. Le consultant peut ainsi se consacrer pleinement à son activité professionnelle, augmenter son chiffre d’affaires et acquérir des clients supplémentaires.
Le société de portage permet également d’avoir accès à des services additionnels tels que la mise en relation avec des entreprises ou avec d’autres consultants, un accompagnement avec un conseiller, des formations et ateliers, etc.

Avantages sociaux et financiers du statut de salarié

En choisissant le statut de salarié porté, on écarte les risques inhérents à la création d’entreprise : apport, gestion, stress… pour bénéficier d’un statut sécurisant.
Le consultant possède tout d’abord un contrat de travail CDD ou CDI et profite par conséquent d’une couverture sociale complète en termes de prévoyance, de congés payés, d’assurance chômage, de cotisations à la retraite ainsi qu’une assurance de responsabilité civile professionnelle et d’une mutuelle.
La rémunération mensuelle permet au consultant d’avoir des revenus réguliers, avec des bulletins de paie, il peut ainsi prouver une stabilité financière ce qui n’est pas toujours évident avec un statut d’auto-entrepreneur.

Facilité d’emprunt pour le salarié porté

Le portage salarial permet de faciliter l’accès à de nombreux types d’emprunts, du crédit auto au crédit immobilier en passant par le prêt personnel par exemple. Ce qui peut être plus difficile pour un auto-entrepreneur et nécessiter plusieurs années d’exercice afin de prouver une stabilité financière.
Vous l’aurez compris, le statut de salarié porté comporte de nombreux avantages, de plus tous les profils sont concernés par cette forme d’emploi (retraités, cadres en reconversion, jeunes diplômés…) ainsi que de nombreuses professions.

Les professions pouvant être exercées en portage salarial

Le portage salarial est réglementé différemment de la micro-entreprise, si 750 professions peuvent être exercées en portage, certaines activités sont en revanche exclues.
Le portage salarial s’adresse à des professionnels bénéficiant d’une expertise dans des domaines de prestations de services intellectuels. Il existe donc de nombreuses professions qui s’étendent de l’informatique à l’immobilier, comme par exemple le métier de développeur web, de consultant en finance ou encore de chargé de recrutement.
Les professions libérales réglementées (avocat, médecin, expert-comptable, etc.) et les activités commerciales ne rentrent pas dans le cadre du portage salarial.

Devenir consultant indépendant en portage salarial permet aux experts de profiter d’un statut juridique intéressant tout en exerçant leur activité professionnelle en autonomie. Les nombreux avantages que ce statut propose permet de se débarrasser des contraintes liées au statut d’auto-entrepreneur (gestion administrative, manque de couverture santé, etc.) et de se concentrer pleinement sur son travail.

Entrepreneuriat
Previous reading
Paiement à distance avec SumUp et iZettle
Next reading
Recevoir des paiements à distance avec SumUp