Auto entrepreneur : comment obtenir un TPE?

auto entrepreneur

Accepter la carte bancaire lorsqu’on lance son activité n’est plus une option. La refuser c’est prendre le risque de perdre ses premiers clients. De nombreux entrepreneurs passent par le statut d’auto entrepreneur (ou micro-entrepreneur) dans les premiers mois de leur activité.

Quelles offres de terminaux de paiements sont les plus adaptées pour les auto entrepreneurs ?

Nous vous présentons les solutions qui vous permettent de vous équiper avec un investissement très faible et aucun engagement ni frais fixe.

Auto entrepreneur, le cadre juridique

Logo auto entrepreneur

Source : Urssaf

Avoir le statut d’auto entrepreneur ou de micro entrepreneur permet d’exercer une activité professionnelle. Celle-ci peut être principale ou secondaire. Tout le monde peut obtenir ce statut. Il a été créé pour simplifier la vie de son détenteur. Ainsi l’auto entrepreneur voit ses démarches administratives simplifiées, notamment le paiement des charges sociales. Celles-ci sont calculées avec un pourcentage sur le chiffre d'affaires. Ainsi si ce dernier est faible voire nul car l’activité débute ou qu’elle est arrêtée, le coût financier n’est pas problématique.

En revanche, le chiffre d'affaires autorisé est limité. En effet, le statut auto entrepreneur est valable tant que l’on réalise moins de 82 200€ par an pour de la vente matérielle et pour les prestations d’hébergement. Ce seuil descend à 32 900€ par an pour les prestations de service.

Tout auto entrepreneur a le droit d’accepter la carte bancaire (contrairement aux particuliers). En effet, pour vous équiper d’un TPE, les fournisseurs vous demandent un numéro de SIRET lors de votre inscription. Cela permet de vérifier que vous  exercez réellement une activité professionnelle. Pour créer son statut d’auto entrepreneur et obtenir son numéro de SIRET, la démarche est très simple.

La solution de l’auto entrepreneur pour accepter la carte bancaire

Parmi l’ensemble des possibilités pour obtenir un terminal de paiement, nous conseillons aux auto entrepreneurs de passer par les fintechs. Ces fintechs sont des entreprises spécialisées dans la vente de TPE et indépendante des banques. Cette indépendance des banques est intéressante. En effet, les banques proposent très généralement une location de lecteur de cartes. Celle-ci implique donc des coûts fixes qui peuvent être contraignants pour les auto entrepreneurs. Une location de terminal pour 20€ par mois n’est pas forcément pertinente pour une activité qui vient d’être lancée et qui n’est pas encore rentable. Cette location est souvent accompagnée d’un engagement sur 3 ou 4 ans. En outre, obtenir un TPE avec sa banque signifie avoir souscrit un contrat monétique et en général avoir souscrit à un compte professionnel.

Vous voyez, passer par une banque n’est pas très intéressant pour votre début d’activité. C’est pourquoi nous conseillons de passer par les fintechs. Les offres de SumUp et iZettle nous paraissent plus adaptées.

Présentation de SumUp et d’iZettle

SumUp izettle logo

SumUp et iZettle sont deux entreprises spécialisées dans la vente de TPE. Elles fonctionnent sur un modèle quasi identique. Avec ces sociétés, vous achetez à un prix très compétitif un lecteur bancaire. 2 ou 3 jours après vous êtes livrés et votre terminal est déjà prêt à l’emploi. L’offre est sans engagement et sans abonnement. Il n’y a donc aucun frais fixe. Ainsi si l’activité est arrêtée très vite vous ne perdez que le prix d’achat du terminal (moins de 40€ ).

Les seuls frais prélevés sont une commission invariable de 1,75% HT sur chaque transaction. Ce taux est identique pour SumUp et pour iZettle. La commission est plus élevée que les taux proposés par les banques. Il reste toutefois plus intéressant que les tarifs bancaires traditionnels si vous encaissez moins de 5 000€ par mois par carte bancaire. Ce modèle correspond donc généralement très bien au statut d’auto entrepreneur.

Les terminaux de paiement

Les lecteurs SumUp

SumUp propose deux terminaux que nous présentons brièvement : le SumUp Air et le SumUp 3G.

Le SumUp Air

sumup air

Le SumUp Air est un petit lecteur (8,4 x 8,4 x 2,3 cm) qui fonctionne en étant connecté en bluetooth à un smartphone ou à une tablette. L’application SumUp permet de piloter le terminal. L’utilisation de l’application est très instinctive et les connexions sont très rapides. On encaisse presque aussi vite qu’avec un lecteur de carte traditionnel. L’application permet en plus de gérer ses articles et de simplifier notre comptabilité. Les reçus s’envoient par email ou SMS. Il est disponible à l’achat au prix de 39€ (ou 19€ grâce à Entrepreneur Hero 😉 )

Vous pouvez consulter notre article dédié au SumUp Air pour en savoir plus.

Le SumUp 3G

sumup 3G

Le grand frère du SumUp Air est le SumUp 3G. Ce terminal est entièrement autonome. Cela signifie qu’il n’a pas besoin de smartphone ou de tablette pour fonctionner. Il dispose d’une carte SIM multi-opérateur intégrée qui lui permet de fonctionner. Pour le prix de 99€ (ou 69€ en passant par là) vous pouvez avoir un terminal complet qui fonctionne en 3G avec datas illimitées.

En savoir plus sur le SumUp 3G

Le lecteur iZettle

izettle reader

iZettle, contrairement à SumUp, propose un unique terminal : l’iZettle Reader 2. C’est un terminal qui fonctionne en bluetooth avec l’appli iZettle Go installée sur un smartphone. Sa taille petite (11,05 x 6,86 x 1,95 cm) et son design le rende très agréable à utiliser. L’application disponible sur iOS et Android est très simple, pratique et instinctive. Tout comme SumUp, on peut s’en servir pour enregistrer des produits et faciliter sa comptabilité. Il est au même prix que son concurrent de SumUp : 39€ ou 19€ avec notre offre.

Consultez notre article pour un avis plus complet sur l’iZettle Reader 2.

Les paiements disponibles

Avec SumUp comme iZettle, on peut accepter les cartes Visa, Mastercard mais aussi American Express, Union Pay, Diners Club, Discovery (iZettle accepte également les cartes japonaises JCB). Accepter ce large choix de cartes bancaires peut vous être très utile si vous vous lancez dans une activité touristique notamment.

Les paiements en sans contact, Apple Pay et Google Pay sont possibles grâce à la technologie NFC.

Les paiements en ligne

En passant par ces fintechs on peut accepter facilement les paiements à distance. En effet, les offres SumUp et iZettle incluent chacune un moyen d’encaisser à distance.

SumUp propose d’accepter les paiements à distance avec son Terminal Virtuel. Ainsi votre client peut régler en accédant au terminal et en renseignant ses coordonnées bancaires. Chacune de ces transactions est facturé 0,25€ + 2,95% du montant.

iZettle propose les liens de paiements. Vous envoyez un lien au client par le canal de votre choix. Le client paie depuis ce lien. iZettle est moins cher puisqu’elle prélève 2,5% du montant encaissé.

La TVA

Pour rappel, le régime auto entrepreneur ne permet pas à l’auto-entreprise de déduire la TVA payée.

SumUp et iZettle ne facturent pas la TVA  contrairement à Smile&Pay qui applique le taux de 20%.

Le compte bancaire spécifique

Avec le statut auto entrepreneur, vous n’êtes pas obligé d’avoir un compte professionnel mais vous devez avoir un compte bancaire spécifique dédié à votre activité. Une loi datant de 2015 l’impose. Elle permet de faciliter la comptabilité, la gestion du compte et le contrôle fiscal. Néanmoins cette loi n’impose pas d’avoir un compte professionnel. Vous pouvez en effet ouvrir un compte qui sera dédié à votre activité.

Passer par un compte non professionnel uniquement dédié à l’activité a l’avantage d’être très économique voire gratuit alors qu’un compte professionnel peut coûter quelques dizaines d’euros par mois.

Il est également possible de passer par une néo-banque. Ces néo-banques sont généralement plus adaptés aux besoins des auto entrepreneurs notamment en termes de tarifs.

Les offres des néo-banques

Si vous souhaitez une néo-banque dédiée aux entrepreneurs nous vous conseillons de regarder : Qonto, Shine et Anytime. Celles-ci ont chacune des avantages tarifaires avec soit iZettle soit SumUp. De plus chaque néo-banque propose des services pensés pour les auto entrepreneurs.

Shine est la banque des indépendants et propose un abonnement mensuel très intéressant. Son association avec SumUp permet de diminuer la commission prélevée par SumUp. Le coût d’achat du SumUp Air passe également à 19€.

Anytime s’est également associé à SumUp pour diminuer les tarifs.

Qonto est la néo-banque avec l’offre la plus complète et innovante. Elle a choisi de s’associer avec iZettle et fait ainsi diminuer le coût d’achat du terminal. La commission reste de 1,75%. Son abonnement mensuel est très intéressant.

Tableau des offres des néo-banques

 

Logo de Shine
Logo de Sumup
Commission : 1.75% 1.49%
Prix TPE : 39€ HT 19€ HT
Coût banque : 4.90€-7.90€/mois
VOIR L'OFFRE
Logo de Anytime
Logo de Sumup
Commission : 1.75% 1.50%
Prix TPE : 39€ HT 19€ HT
Coût banque : 14.50€-29.50€/mois
VOIR L'OFFRE
Logo de Qonto
Logo d'iZettle
Commission : 1.75%
Prix TPE : 39€ HT 19€ HT
Coût banque : 9€-29€/mois
VOIR L'OFFRE
Commission TPE Coût initial TPE Abonnement mensuel banque Lien
Shine auto entrepreneur

Logo de Sumup

1.75%

1.49%

39 € HT

19€ HT

4.90 € / mois (tarif auto entrepreneur) VOIR L'OFFRE
Anytime auto entrepreneur

Logo de Sumup

1.75%

1.50%

39 € HT

19€ HT

14,50 € / mois (tarif solo) VOIR L'OFFRE
Qonto auto entrepreneur

Logo de iZettle

1.75% 39 € HT

19€ HT

9 € / mois (tarif freelance) VOIR L'OFFRE

Nous avons écrit un comparatif complet des offres des néo-banques.

Accepter la carte bancaire pour un auto entrepreneur

En tant qu’auto entrepreneur vous avez tout-à-fait le droit d’accepter la carte bancaire. Les jeunes sociétés digitales comme SumUp et iZettle vous permettent désormais de le faire facilement sans avoir besoin de vous engager.

Achat du terminal 19€ puis une commission uniquement sur vos encaissements.

Mais n’oubliez pas d’ouvrir un compte bancaire spécifique à votre activité. Celui-ci peut être professionnel ou bien simplement dédié à votre activité. Nous conseillons toutefois de passer par une néo-banque qui propose des services pensés pour les auto entrepreneurs.

Notre comparateur dynamique est là pour vous guider vers l’offre qui vous convient le mieux.

Comparer les offres

Notez notre article
Note : 5 - 2 avis
Guides Terminal de paiement
Previous reading
Le refus de carte en dessous de 10€
Next reading
Adyen – la solution des grandes enseignes